Septembre est le mois de l'entre-deux, et cette année, j'ai vraiment le temps de le constater. J'aurais voulu être en vacances encore, Régneville avec mes copines, les monts du Cantal avec ma famille... En même temps, je voudrais faire une virée avec Nany sous la pluie de septembre, boire un café et se réfugier dans les boutiques.

Rien de tout cela n'est vraiment possible maintenant, mais la virée avec Nany, j'ai bon espoir quand même, hein Nany!

En attendant, j'avance mon Kjarr, bientôt terminé, bientôt des photos.

Et je feuillette un livre de crochet, celui-ci:

C'est une technique inconnue pour moi et un peu mystérieuse, jusqu'ici j'ai réussi à faire un minuscule carré remplis de trous (ça m'a rappelé mes débuts au point mousse quand j'avais 6 ans, je pense qu'on l'a toutes faite, cette écharpe mitée pour sa poupée... - d'ailleurs je crois que même mitée, ma poupée n'a jamis dû en voir la couleur, de cette première écharpe!) et un petit rond dont la réalisation tient plus au hasard qu'à autre chose.

J'ai décidé de terminer mes encours, ça je sens que ça va faire plaisir à Nany, qui pousse toujours pour que je revienne sur ma veste grise hyper longue avec point fantaisie +++ et aiguille à torsade, bref le truc que tu ne peux pas faire en regardant la télé, non faut être hyper concentrée!

069

Et puis il y a la piscine, la danse, le dessin, ma piscine, ma chorale...

Septembre quoi.